Connecting Ideas | Strengthening Capacity | Innovation Solutions

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour les dernières nouvelles sur
COVID-19
Visitez www.who.int

Obtenez des conseils opportuns et des messages axés sur les solutions par notre équipe d'experts.
Regardez des vidéos éducatives sur COVID-19 via YouTube
Cette initiative est parrainée par le Fonds de solidarité islamique pour le développement (ISFD)

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME) touchées par COVID-19
20 Avril, 2020

La pandémie de COVID-19 nuit gravement au secteur des PME en Afrique, qui constitue la majorité des activités et un important moteur de croissance. La demande du marché est en baisse ; les entreprises ont réduit leurs activités, sinon fermé temporairement ; de nombreux emplois sont perdus. Des retombées sur les marchés financiers se font sentir, dans lesquelles les PME sont confrontées à des défis continus dans la gestion de leurs flux de trésorerie et de leurs engagements financiers. Parmi les secteurs touchés figurent l'hôtellerie, le tourisme, la fabrication, le commerce, les transports, la restauration, la location et les secteurs connexes. Le Centre des Objectifs du Développement Durable pour l’Afrique (CODD / A) recommande de tirer les enseignements suivants des mesures prises par les décideurs politiques et les prestataires de services financiers (banques, institutions de microfinance, assureurs et assimilés) en Afrique et dans le monde pour aider les PME à faire face à l'impact négatif du COVID -19.

  1. Mener (en collaboration avec les autorités compétentes telles que le ministère du commerce et de l'industrie, les chambres de commerce, les agences et associations de développement des PME, les prestataires de services financiers, les universités et autres) une enquête rapide pour comprendre l'impact négatif de COVID-19; identifier les secteurs très touchés par l'épidémie; et élaborer des recommandations pour faire face à la crise de manière plus normalisée, collaborative et rapide avec la participation des principales parties prenantes.
  2. Introduire un effort plus coordonné impliquant les acteurs des secteurs privé et public, y compris les prestataires de services financiers, pour soutenir les PME en difficulté pendant la crise.
  3. Mettre en place des fonds d'urgence avec un cadre clair pour soutenir les PME fortement touchées par l'épidémie et réduire la faillite des PME.
  4. Mener des activités de renforcement des capacités (soutenues par des ONG et des universités) pour les PME sur des idées de projets et des stratégies commerciales innovantes et plus résilientes qui aident à atténuer l'impact de COVID-19.
  5. Envisager de faciliter, entre autres, la levée temporaire des taxes et des frais, les loyers et les services publics et l'octroi de subventions salariales au cas par cas et en suivant des pratiques prudentes.
  6. Aider les PME à adopter de nouvelles méthodes de travail et des plates-formes commerciales diversifiées, notamment des services en ligne et virtuels, qui peuvent aider les PME à poursuivre leurs activités et à maintenir leur activité pendant le confinement et le couvre-feu.
  7. Selon le contexte spécifique, et selon le cas, les prestataires de services financiers devraient envisager la mise à disposition de fonds de roulement d'urgence, l'octroi d'allégements temporaires par le biais d'exonérations de paiement et de rééchelonnement de la dette et la mise en œuvre d'autres politiques de prêt flexibles dans le strict respect de bonnes pratiques.

 

Find us M. Peace Plaza, 8th Floor, Tower C | KN 4 Avenue, Nyarugenge, Kigali