Connecting Ideas | Strengthening Capacity | Innovation Solutions

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour les dernières nouvelles sur
COVID-19
Visitez www.who.int

Obtenez des conseils opportuns et des messages axés sur les solutions par notre équipe d'experts.
Regardez des vidéos éducatives sur COVID-19 via YouTube
Cette initiative est parrainée par le Fonds de solidarité islamique pour le développement (ISFD)

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Assistance aux personnes handicapées.
21 May, 2020

Au sein de la grande majorité des personnes à faible revenu ou pauvres, nous trouvons de grands groupes minoritaires de personnes handicapées Le handicap est une condition qui limite les mouvements ou les activités d'une personne. Cela comprend l'immobilité, la cécité, la basse vision, la déficience auditive, le mutisme, le retard mental et la maladie mentale. Dans de nombreux cas, les personnes handicapées vivent isolées sans les services de base qui correspondent à leurs conditions. Dans la situation actuelle de la pandémie de COVID-19, les personnes handicapées sont confrontées à un risque plus élevé que les personnes sans handicap, en particulier en Afrique. Leurs conditions physiques ou mentales peuvent les exposer à un risque élevé de COVID-19 en raison de divers facteurs.

Habituellement, il y a des gens dans les communautés qui fournissent un soutien généreux aux personnes handicapées. Cependant, les mesures de distanciation sociale pour éviter le risque d'infection peuvent obliger ces prestataires de services volontaires à se distancier des personnes handicapées. Dans une telle situation, il est difficile pour les personnes handicapées d'accéder à certains services essentiels. Par exemple, pour les aveugles, il est difficile de pratiquer des règles de distanciation sociale sans le soutien des autres. Pour les personnes paraplégiques / immobiles et sourdes-aveugles, il est impossible d'aller chercher de l'eau dans des points d'eau partagés situés loin de leur résidence. À moins qu'ils ne soient aidés par d'autres, obtenir des services de santé et des vivres peut être un défi, en particulier pendant les fermetures forcées imposées par les gouvernements nationaux.

En conséquence, l'impact de COVID-19 est susceptible d'être pire pour les personnes handicapées pauvres que pour les autres pauvres sans handicap. Par conséquent, ils peuvent être gravement touchés par COVID-19 en raison de leur situation particulière. Pour relever les défis des personnes handicapées, les plans COVID-19 des pays africains devraient accorder une attention particulière aux besoins des personnes handicapées. Entre autres, les pays doivent acquérir des informations / données adéquates sur les personnes handicapées et évaluer l'état de tous les services essentiels nécessaires pour combattre et contrôler la propagation du COVID-19. En conséquence, le SDGC / A suggère les points d'action suivants que les gouvernements nationaux et les fournisseurs de services respectifs doivent prendre en considération.

  1. Assurer la présence d'un système approprié de partage d'informations et de messages sur COVID-19 qui prend en compte les besoins individuels des personnes handicapées.
  2. Éliminer les obstacles physiques (distance) et financiers (coûts) qui empêchent les personnes handicapées d'accéder aux services essentiels comme les lieux de soins de santé et les installations d'eau, d'assainissement et d'hygiène (EAH).
  3. Fournir des toilettes séparées et fonctionnant correctement pour protéger les personnes handicapées de la transmission du virus par d'autres personnes infectées.
  4. Assurer la disponibilité de services d'eau et d'électricité ininterrompus.
  5. Arrangez-vous pour donner la priorité aux personnes handicapées affectées par COVID-19 dans l'accès aux services de santé et aux vivres.
  6. Établir un système de soutien au niveau communautaire pour les personnes handicapées qui peut aider à accéder aux services essentiels pendant le COVID-19.

 

Find us M. Peace Plaza, 8th Floor, Tower C | KN 4 Avenue, Nyarugenge, Kigali